montessori a la maison

L’application de Montessori à la maison

L’application de la pédagogie Montessori à la maison est également possible à condition d’y exercer des activités permettant à l’enfant de développer son autonomie. En effet, au fur et à mesure de sa croissance, le petit apprend à faire les choses comme un grand et se sert pour cela de ses trois sens : le toucher, la vue et l’ouïe. Les activités proposées doivent donc lui permettre d’améliorer ses manières de procéder afin d’acquérir une plus grande confiance en soi. Pendant ce temps, l’adulte bienveillant l’assiste et le guide à travers ces étapes de l’apprentissage de la vie.

Les règles de base de Montessori à la maison

A la maison comme à l’école, les principes sont les mêmes pour la pédagogie Montessori. Y est mis en exergue le développement de la confiance en soi de l’enfant via la créativité et l’autonomie. En effet, comme l’enfant est particulièrement réceptif à tout ce qui l’entoure jusqu’à l’âge de 6 ans, il importe d’en profiter pour lui apprendre ce qui est autorisé ou non. C’est donc la période où on lui apprend les bonnes manières, à bien se comporter et à s’organiser dans la vie. Mettre en place un cadre ou un environnement propice à cet apprentissage devient ainsi nécessaire. Là, on lui apprend à faire les choses correctement et non à les lui interdire, comme c’est le cas pour monter les escalier, ouvrir et fermer les portes sans se faire mal, etc.

Un environnement propice à son développement

Pour optimiser l’efficacité de la pédagogie Montessori à la maison, il faut donc disposer la chambre de l’enfant et les autres pièces de la maison dans lesquelles il évolue de manière à les adapter à sa petite taille. Le but est de rendre l’enfant plus autonome et d’éviter les accidents domestiques pouvant survenir. Il faut sécuriser son environnement afin qu’il n’ait pas peur de s’y aventurer. Cela concerne les étagères sur lesquelles sont rangés les objets dont il peut avoir besoin au quotidien. Il en est de même pour les chaises et tables, devant être assez légers pour qu’il puisse les emporter d’une pièce à une autre. Il faut faire de même pour les plateaux et paniers contenant ses matériels d’activité ou autres outils d’apprentissage.

D’autres principes de base à appliquer

A la maison, d’autres principes de base doivent aussi être appliqués comme  la mise en place d’un cadre pour les activités de l’enfant afin qu’il puisse y accéder autant de fois qu’il le souhaite ; la mise à sa disposition de tous les matériels nécessaires pour qu’il apprenne par lui-même leur usage et à bien en prendre soin ; des parents comme guides bienveillants lui montrant correctement la pratique des activités ; sa considération comme une personne pensante à part entière ayant ses propres avis ; lui apprendre à aimer, apprécier et entretenir la beauté de la nature comme des plantes ou des animaux ; et enfin, lui permettre de corriger lui-même ses erreurs de manipulation ou de procédure lors de la pratique de ces activités. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à l’inciter à faire et refaire la même chose jusqu’à ce qu’il en comprenne bien les tenants et aboutissants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *