Alzheimer et montessori

La méthode Montessori et la maladie d’Alzheimer

Conçue à la base pour inciter les enfants à être autonomes et à avoir plus confiance en eux, la pédagogie Montessori s’est avérée utile dans le traitement de certaines maladies. La maladie d’Alzheimer et autres troubles neurodégénératifs en font partie, ne touchant pas uniquement les séniors, mais pouvant atteindre aussi des personnes plus jeunes.

Les signes de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer se caractérise par des troubles cognitifs du patient, réduisant sa perception des choses, diminuant sa capacité à réfléchir et à résoudre certains problèmes. Cela provoque évidemment des troubles mentaux se manifestant par de la psychose, de la peur ou des changements d’humeur. Ceux-ci sont généralement provoqués par des lésions cérébrales, l’une des origines de la maladie d’Alzheimer, mais celle de la maladie de Parkinson.

Ce que la méthode Montessori peut apporter aux malades d’Alzheimer

Pour les patients atteints de la maladie d’Alzheimer, l’usage de la pédagogie Montessori consiste surtout à les inciter à se servir des capacités cognitives qui leur restent. Le but est de leur éviter de se retrouver dans un état de dépendance totale dû à leur inaptitude à s’occuper d’eux même. On leur propose ainsi des activités leur permettant d’entretenir les gestes quotidiens, la confiance en soi et la capacité de vaquer à leurs propres besoins. Aussi, il importe au personnel de connaître le parcours de chaque patient afin de pouvoir lui proposer des activités relatives à son ancienne vie, avant qu’il ne tombe malade. On lui incite donc à reproduire les gestes dont il a eu l’habitude de faire auparavant pour se sentir encore utile dans la vie. Cela permet de lui redonner petit à petit la place qu’il occupait auparavant dans la famille et la société.

Son fonctionnement

Avec des activités bien ciblées, car adorées par les patients, la pédagogie Montessori aide les personnes atteintes d’Alzheimer à exécuter de manière régulière les tâches et autres occupations dont ils ont eu l’habitude de faire avant. Tout en entretenant leur mémoire, celles-ci leur rendent le sourire, la joie de vivre et le goût à la vie. C’est tout naturellement qu’ils pourront de nouveau se laver tout seuls, s’habiller sans aucune aide, se préparer à manger, etc.

Pour voir ces malades d’un autre œil

Reprenant peu à peu leur vie en main, ces patients seront considérés d’une autre manière par leurs proches, non plus comme des êtres dépendants, mais ayant su redevenir comme ils étaient auparavant malgré leur maladie. De toute façon, à l’instar des autres troubles neurodégénératifs, ceux-ci sont considérés comme pouvant être traités, avec des symptômes parfaitement traitables et guérissables. D’ailleurs, un patient ne présentant aucune pathologie est plutôt jugé comme énervé et nullement malade. C’est dans ce sens que la pédagogie Montessori se veut être innovante dans la manière d’accompagner les patients souffrants de la maladie d’Alzheimer.

Le MAS

Ainsi est né le MAS ou le Montessori Assesment System, faisant du respect des séniors, de leur dignité et égalité la base même du concept. Les activités y proposées comprennent le lavage des mains, la lecture et la discussion sur une histoire courte, l’activité de catégorisation, etc.

Source : https://decouvrir-montessori.com/pedagogie-montessori-adaptee-a-maladie-alzheimer/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *