Les périodes sensibles montessori

Les périodes propices à l’apprentissage de l’enfant selon Maria Montessori

Les parents doivent être en mesure de reconnaître les périodes propices à l’apprentissage. Selon Montessori, cela leur permet d’offrir à leur enfant un environnement favorisant leur développement. Voici les différentes périodes sensibles :

L’apprentissage des mouvements

Selon Maria Montessori, jusqu’à 5 ou 6 ans, l’enfant se développe dans le mouvement, la raison pour laquelle il importe de lui faire jouir d’un environnement propice à son épanouissement. En effet, contrairement aux animaux, l’homme apprend à se mouvoir au fur et à mesure de sa croissance. Il passe ainsi par diverses étapes avant de pouvoir marcher et courir. Il en est de même pour l’usage de ses mains qu’il va acquérir durant les 2 premières années de sa vie. La création d’un espace permettant à l’enfant de coordonner harmonieusement le fonctionnement de tous ses muscles s’avère ainsi indispensable pour réussir ces étapes.

L’apprentissage de l’ordre

Jusqu’à l’âge de 6 ans, un enfant apprend également le concept de l’ordre qui va lui garantir une sensation de sécurité. En effet, faire dérouler ses journées de la même manière lui confère un sentiment de paix et de confiance. Ainsi, il évolue sereinement dans la vie quotidienne, car retrouvant toujours ses repères habituels et sa routine de vie. Durant cette période, il faut donc le garder dans un environnement familier, organisé de manière à faire développer son physique et son psychique à son propre rythme. Dans le cas contraire, l’enfant devient anxieux et stressé, car ne connaissant pas le nouvel environnement dans lequel il est plongé.

L’apprentissage du langage

La période d’apprentissage du langage s’étend en outre dès in utérine jusqu’à l’âge de 7 ans. Encore dans le ventre de sa maman, l’enfant réagit en effet aux voix de ses parents et est apte à les reconnaître. Il passe ainsi par 3 étapes distinctes.  La 1ère est celle de la vie in utérine à celle des premiers mots, la 2nde l’apprentissage du langage parlé à l’écrit et lu et la 3ème la connaissance des règles grammaticales. Celles-ci s’avèrent difficiles mais se font de manière progressive, passant par la désignation des objets par les doigts, leur appellation ou nomination et la relation entre les deux. Stimuler l’enfant en lui parlant continuellement et en bien articulant chaque mot l’aide ainsi à adopter un langage d’adulte.

L’apprentissage du raffinement sensoriel

Les 5 sens de l’enfant se développent également durant les 6 premières années ou même plus de sa vie. C’est pourquoi, il importe aussi de le faire évoluer dans un environnement propice à ces développements durant cette période. Diverses activités, des jeux, des associations d’images permettent d’y arriver que les écoles Montessori ont pris soin d’intégrer dans leurs infrastructures. Les matériels utilisés y sont donc conçus et disposés de manière à répondre à ces besoins en développement de ses sens de l’enfant. Pour éviter tout risque d’accident d’ingurgitation par exemple, l’assistance bienveillante d’un adulte est toujours requise.

L’apprentissage de la vie sociale

Dès sa vie utérine jusqu’à l’âge de 6 ans, un enfant apprend aussi à vivre en société. Vers son 6ème ou 8ème mois, il se distingue d’abord de sa mère en prenant conscience qu’il existe à part entière. Vers son 6ème anniversaire, il va se rendre compte de l’existence des autres personnes que lui, le façonnant petit à petit pour la vie sociale. Le responsabiliser encore très jeune en rendant service aux autres, en comprenant leurs besoins et en les respectant permet ainsi d’en faire un adulte intègre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *